X
Lundi 10 décembre
Nuageux
Temp Min : 3 °C
Temp Max : 6 °C
Archives
Les goulougoulous le 05 février 2008
Le Mardi Gras avait beau être venteux, pluvieux, antipathique... quelques goulougoulous courageux ont parcouru les rues pour perpétuer une tradition et ont tiré quelques sonnettes...

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Mardi gras - 5 février 2008 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Mardi gras - 5 février 2008 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Mardi gras - 5 février 2008 - Ben - Cliquez pour agrandir
Photos Ben
Retour aux archives

Retour en haut
Commentaires
Par stefan le dimanche 10 février 2008 à 16h59
que de bons souvennir les mardi gras. coulou coulou pour que l on nous ouvre la portes juste mais le soire s etait encore plus surprennant quand un beau mardi gras soir bien instaler et pret a montee coucher ding dong c etait les coulou du soire qui embarquaient bien souvent ma maman avec eux et evoye... nous ont avaient peure on alaient se cache sous nos couettes ont ruminait bien. maintenant il serait bien delica de refaire tout ca avec tout ce qu il se passe.... les gens ne sont plus les memes ils se mefient sa se pert d une certaine fason
Par Pitchounette le vendredi 08 février 2008 à 08h34
Hello mamicuistot!
Si je m'en souviens!!! Et franchement, elle avait raison Me Maquet car à cette époque, il y avait énormément de masqués... Rien à voir avec maintenant! Autre époque...
Par mamicuistot le jeudi 07 février 2008 à 17h36
Super ! tant de réponses après mes couloucoulous !!!
Suis heureuse que Pitchounette se souvienne de tout ça et de notre tata .
étais-tu ds notre groupe de masqués ? Te souviens qu'une seule pers ne nous donnait rien tant que nous ne nous étions pas faits reconnaître ? C'était MADAME MAQUET eh oui , je n'ai pas oublié ça non plus .
Par mdandois-delporte le mercredi 06 février 2008 à 20h45
certains masqués doivent encore avoir des souvenirs mémorables ...
Par Pitchounette le mercredi 06 février 2008 à 16h01
Bonjour Lolo,
Comment oublier ces mardis gras mémorables??? Il y avait toujours de la pâte prête à être cuite et dès que nous arrivions, Tata se mettait à la cuisson. Aahhh, ses bonnes crêpes bien épaisses... Un vrai délice! Et que dire de ses tartes lorsque nous débarquions le lundi de Pentecôte... Ca c'est sûr, Tata restera pour toujours gravée dans ma mémoire car son dévouement et sa gentillesse étaient sans égal. C'est un réel plaisir que de se souvenir de ces bons moments passés en sa compagnie.
Par Lolo le mercredi 06 février 2008 à 15h42
bonjour Pitchounette,
alors toi aussi tu faisais partie de la belle troupe qui débarquait chez notre tata. Je sais qu´après avoir rassasié tout son beau petit monde, elle se déguisait le soir comme tu l´expliques . Notre Tata, une grande Dame de Gougnies.

ciao und Tschüß, lolo
Par Rita B le mercredi 06 février 2008 à 10h16
Je rectifie mon commentaire;
Crèpe se dit Vaute en Wallon namurois.
et à Gougnies?
Par Rita B le mercredi 06 février 2008 à 10h08
Si je me souviens bien, les crèpes faites avec une partie des oeufs récoltés s'appelaient des "Vôtes". Ma grand-mère les faisaient cuire dans une immense poële, c'était géant.
Je crois que dans sa préparation elle y mettait de la levure de boulanger.
Je vais essayer de retrouver sa recette.
Par Pitchounette le mercredi 06 février 2008 à 09h19
Ben, je ne veux pas avoir l'air "ancien combattant" mais lorsque nous faisions les coulous coulous, la notion de courage n'était pas d'actualité!! Qu'il vente, neige, pleuve ou gèle, nous étions debout très tôt le matin très excités à l'idée de revêtir nos costumes qui ne manquaient pas d'originalité et d'aller frapper aux portes pour récolter quelques pièces, bonbons ou oeufs... Vers midi, nous nous faisions une joie d'aller manger de bonnes crêpes chez Tata!
Plus agés, nous faisions les coulous coulous le soir. Une tradition qui a disparu également... Nostalgie, nostalgie
Par carly le mercredi 06 février 2008 à 01h18
coulou coulou coulou, et il convenait d' ajouter: " eski les pouilles on pènu?" ( les poules ont-elles pondu,?" A Biesme, le " pènu" devient "ponu", ce qui avait attiré la réplique suivante à un mascarade de Gougnies ayant à Biesme utilisé la formule en vigueur à Gougnies, " drossi , n'y a qui m'popa qui pène", ici il n'y a que mon papa qui prise" car pèné , c'est priser du tabac encore appelé en wallon : dou chnouff.

Jean
Par Ben le mardi 05 février 2008 à 21h58
Je me suis peut-être trompé: c'est "coulou coulou" ou "goulou goulou"?
En plus si quelqu'un avait une idée de l'origine de ce cri de ralliement, ce serait génial!
Par Rita B le mardi 05 février 2008 à 21h27
Je me souviens de cette époque où nous étions en vacances de carnaval chez les grands-parents de Devant-les-bois.
Nous étions déguisés en "mascarades" et sonnions aux portes en agitant une crécelle ou secouant une tirelire improvisée.
Un grand "Coulou Coulou" saluait la personne qui ouvrait la porte.
Nous recevions des sous ou des oeufs.
Pfft, quel bond en arrière!!!
Ajoutez un commentaire :
Conditions d'utilisation
Votre nom :

Votre commentaire :
Retour en haut