X
Lundi 16 juillet
Nuageux
Temp Min : 17 °C
Temp Max : 29 °C
Archives
Commémoration du 11 novembre le 11 novembre 2009
Une fois encore, à l'initiative du CLP (Comité local paroissial) une cérémonie commémorative de l'armistice du 11 novembre s'est déroulée ce mercredi matin à Gougnies.
Après un moment de méditation à l'église, les participants se sont recueillis devant le monument aux morts. L'assemblée était fournie, composée de représentants du conseil communal et du collège échevinal, de nombreux élèves de l'école communale et d'enseignantes, de parents et autres habitants du village.
Moment d'émotion et de souvenirs quand a été entonné l'hymne extrait des "Chants du crépuscule" de Victor Hugo que l'instituteur Jean-Claude Maquet faisait chanter en la circonstance et que ses anciens élèves ont retrouvé.


Victor HUGO (1802-1885)
(Recueil : Les chants du crépuscule)

Hymne

Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie
Ont droit qu'à leur cercueil la foule vienne et prie.
Entre les plus beaux noms leur nom est le plus beau. Toute gloire près d'eux passe et tombe éphémère;
Et, comme ferait une mère,
La voix d'un peuple entier les berce en leur tombeau !

Gloire à la Belgique éternelle !
Gloire à ceux qui sont morts pour elle !
Aux martyrs ! aux vaillants ! aux forts !
À ceux qu'enflamme leur exemple,
Qui veulent place dans le temple,
Et qui mourront comme ils sont morts !

Après une sonnerie de trompette et les accents de la Brabançonne, le salut du drapeau et le dépôt d'une gerbe, le cortège est monté au cimetière pour s'y recueillir devant les tombes des combattants.


Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Commémoration 11 novembre - Cliquez pour agrandir Gougnies - Commémoration 11 novembre - Cliquez pour agrandir Gougnies - Commémoration 11 novembre - Cliquez pour agrandir Gougnies - Commémoration 11 novembre - Cliquez pour agrandir Gougnies - Commémoration 11 novembre - Cliquez pour agrandir
Photos Aline Cabut
Retour aux archives

Retour en haut
Commentaires
Par Nathalie le samedi 28 novembre 2009 à 14h04
Papa, je sais que derrière ta bonne humeur et tes rires , il y a toujours cette profonde blessure au fond de ton coeur d'avoir perdu tes parents et ton frère alors que tu n'étais encore qu'un enfant .... La vie ne t'a pas épagné et pourtant tu es toujours le premier à nous réconforter et à nous communiquer ta joie de vivre. Merci d'avoir relaté à ton petit fils Floran ce douloureux passage de ta vie ... C'est primordiale qu'il ait des réponses aux questions qu'il commence à se poser sur ses aïeux .... Tu l'as très bien fait sans verser dans le mélodrame ....
Je comprends ton souhait ainsi que celui de Willy et certainement d'autres personnes, que l'inscription des noms de tous ces morts sur le monument soit au plus vite restaurée avant que l'usure du temps ne l'ait complètement effacée...

Que pourrait-on faire , pour solutionner ce problème qui à mon sens ne doit pas être insurmontable?

Nathalie fille de Richard
Par richard (gozée) le vendredi 13 novembre 2009 à 15h22
pour rappel les nons de soumillon émile était mon père
delporte simone était ma mère
soumillon daniel était mon frère tué par les allemands
en france dans le bois de beugnies en 1940 , moi par contre je fut blessé par des
éclats de bombes. une histoire longue à raconter .

Par stefan le vendredi 13 novembre 2009 à 03h43
c est vrais trouvons un moyen de restaurer notre monument point de vue finance he oui comme dans tout il faudra trouve l argent et le moyen de faire resortir le nom des combattants 14 18 et lui redoner un nouveau look il y a surement une solution on l aura j en suis sur.pour le reste je n y etait pas bisous
Par jean le jeudi 12 novembre 2009 à 15h36
Pour Richard et Willy :

Dans le dossier "Monument aux morts" de la rubrique "Histoire" (première rubrique de la manchette gauche) se trouvent les noms gravés sur le monument.

Bien amicalement.

Par philippe mengeot le jeudi 12 novembre 2009 à 15h32
malgré que nos combattants ne soient plus,on ne les oublie pas.
Par richard (gozée) le jeudi 12 novembre 2009 à 15h09
je suis tout à fait d'accord avec willy.
Par willy moreau le jeudi 12 novembre 2009 à 11h55
il serait heureux que l'on puisse faire rssortir les noms que l'usure du temps sur la pierre risque de faire disparaitre
Par m.dandois-delporte le mercredi 11 novembre 2009 à 21h13
Vous, enfants de notre village,
vous aviez le droit de savoir et ..vos maîtres comme les anciens maîtres vous l'ont accordé...
Parents,nous avions et nous avons maintenant , le devoir de vous informer

ET...VOUS AVEZ CHOISI DE VOUS LEVER ....POUR LES HONORER...!

merci
Par grand père carly le mercredi 11 novembre 2009 à 20h31

Ce chant faisait partir du " Hit Parade" de Mademoiselle Vassart. Sous la période Thiry, les garçons se déplaçaient en rangs serrés, sous la conduite et la surveillance des plus grands vers l'école des filles. Vers l' Avenir: " Le Siècle marche et pose ses jalons..... " Certains chantaient " Le Siècle marche et poussait déjà long...". Le Tiercé gagnant se cloturait par " Le Génie de la Bastille".
Curieusement, je n'ai aucun souvenir d'avoir du apprendre les paroles de la Brabançonne.

Ces répétitions étaient un beau foutoir et Madeleine Vassart avait tendance à " virer chèvre " à la fin de nos remarquables prestations.

Grand Père Carly

Par richard (gozée) le mercredi 11 novembre 2009 à 17h03
cela me fait toujours mal au coeur de voir que les enfants noublies
pas nos morts surtout que les noms de mes parents sont inscrits
sur le monument. encore merci au comité richard.
Ajoutez un commentaire :
Conditions d'utilisation
Votre nom :

Votre commentaire :
Retour en haut