X
Jeudi 21 juin
Nuageux
Temp Min : 13 °C
Temp Max : 18 °C
Archives
"Li mouche à mièl" façonne ses alvéoles à Gougnies le 30 août 2014
Lorsque vous rencontrez une charmante hyménoptère butinant joyeusement les fleurs de nos jardins, sachez que vous faites alors la connaissance d'une infatigable ouvrière occupée dans une entreprise artisanale locale ! Hé oui, nous avons un apiculteur à Gougnies...

Après avoir parfaitement étudié le sujet à « La Planche d'Envol » de Sart-Saint-Laurent, notre ami Pol Soumillon a créé son propre rucher avec le souci du bon artisan de respecter les meilleures pratiques apicoles. Il entretient maintenant des relations particulièrement mielleuses avec ses nouvelles employées. Il paraît que parmi les cadres, l'activité prospère « dard-dard » dans les alvéoles ! De quoi donner le bourdon à toutes celles qui, malgré leur taille de guêpe, n'attirent que les jurons quand elles s'approchent de nos barbecues.


Gougnies - Cliquez pour agrandir

Vous pensiez peut-être que toutes les abeilles s'appelaient « Maya » ? Et bien non ! Maya, elle vient d'essaims animés. Celles de Pol portent des noms scientifiques à butiner dehors et s'intègrent parfaitement dans l'esprit pluriculturel de nos régions. Celles que vous rencontrez dans les jardins gougnaciens et qui travaillent à « Li mouche à mièl » s'appellent « Buckfast », fruits de la lune de miel entre « Apis melifera melifera » qui est noire et « Apis melifera ligusta » qui est italienne et qui peut devenir noire aussi si elle s'attarde sur la table d'une terrasse où subsistent les reliquats d'une bonne bouteille de Chianti... Paradoxalement, il n'y a pas d'abeilles d'origine ruche...

Notre ami Pol l'apiculteur (tiens, ça pourrait être un bon titre pour un livre de lecture...) a récolté son premier essaim en 2012. Afin de préserver l'essaim dans de bonnes conditions, il n'a pas utilisé un soutien-gorge mais il a commencé immédiatement à mettre en pratique dans son rucher la théorie apprise aux cours.

Il a ainsi pollinisé son entreprise et, d'une goutte de miel, l'a baptisée « Li mouche à mièl ».

En hiver, une bonne tartine de pain de campagne flirtant avec le beurre de nos fermes et le miel du pays... Même après une gelée royale, ça rend nos propos lisses... Ben oui, gelée royale, propolis et pollen enrichissent également la palette des bonnes choses produites dans les ruches de « Li mouche à mièl » . En plus, personne n'en doute, c'est excellent pour la santé !

N'hésitez pas à contacter notre ami Pol Soumillon, il vous parlera de ses ruches « Dadant » et vous présentera le fruit de sa collaboration avec ses fidèles employées.


Jean Marcelle

Question : comment se procurer le miel de Pol Soumillon ?
Réponse de celui-ci : en venant chez moi Rue du Culot, 10 à Gougnies
Mon Gsm en cas d'absence et pour prendre un rendez-vous 0475/354482

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Gougnies - Gougnies: un apiculteur en activités - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: un apiculteur en activités - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: un apiculteur en activités - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: un apiculteur en activités - Cliquez pour agrandir
Un essaim s'est fixé dans un arbre, notre apiculteur le récupère et l'installe dans une ruche. Troisième photo: les abeilles sur le "seuil" de leur nouvelle demeure dont la dernière illustration nous montre l'intérieur (coupe d'une ruche "Dandant").

Retour aux archives

Retour en haut
Commentaires
Par Jérôme le lundi 01 septembre 2014 à 11h18
Très bonne initiative Pol encore une bonne chose à Gougnies ;-) je souligne aussi le texte de Jean, j'ai franchement bien rigolé sur certains passage ! Bonne continuation
Ajoutez un commentaire :
Conditions d'utilisation
Votre nom :

Votre commentaire :
Retour en haut