X
Mercredi 19 septembre
Peu nuageux
Temp Min : 13 °C
Temp Max : 26 °C

Pour l'actualité récente du Comité de la Marche, veuillez consulter la page de l'association.


La sortie de l'Ascension (17/05/07)


Cette fois, "c'est parti"!
On n'arrête pas de le répéter dès le mercredi de l'année précédente: bé râde èl Pintcousse! Et bien cette fois-ci nous y sommes... ou presque et la sortie de l'Ascension le proclame bien net.

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir

Le rappel, puis départ vers la première décharge à la chapelle Ste Rolende
Photos Ben

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Décharge Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Décharge Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Décharge Ascension 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir

Un peu d'écologie dans le Quartier de l'Europe puis une décharge, à l'entrée de la rue de Namur, qui ne se fait qu'à l'occasion de cette sortie.
Photos Ben




Le cassage du verre (09/04/07)


Brrrr.... ceux qui étaient là ne pourront vous dire le contraire: il est difficile, impossible... et même sans raison de prétendre refréner une petite larme au coin d'un oeil quand les tambours nous annoncent que la Pentecôte est là... bientôt... très bientôt... plus vite que vous ne le pensez...

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Cassage du Verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage du Verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage du Verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage du Verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage du Verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage du Verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage du Verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage du Verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage du Verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage du Verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir
Photos Ben

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cassage verre 2007 - Jef - Cliquez pour agrandir
Photos Jef

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Cortège cassage verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cortège cassage verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cortège cassage verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cortège cassage verre 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir
Photos Ben

Voici quelques moments choisis, parmi d'autres, tellement riches que la sélection devient un exercice douloureux.... mais que ne ferait-on pas pour Gougnies?

Le discours de circonstance (Marc Moreau)


Chers amis, chers Rolendiens,

L'année dernière, à la fin de la Caracole, Jacques MONNOYER et moi-même discutions en toute amitié avec une anthropologue et un ethnologue. Ces deux personnes effectuaient une étude scientifique sur nos Marches.

Au-delà de la dévotion liée à Sainte Rolende, le regard extérieur posé sur notre folklore induisait de nombreuses interrogations. Les scientifiques aiment comprendre. Mais, pour eux, la discipline consentie par les jeunes demeurait énigmatique. Nous leur avons répondu que la clef se trouvait dans l'esprit qui anime le village de Gougnies. Cette réponse paraissait évidente pour nous mais pour eux ça ne voulait toujours rien dire ! Nous avons bien tenté de développer notre conception à cette heure tardive mais nous avons bien compris que nos deux amis étaient restés sur leur faim. Le mystère demeurait entier.

Depuis, cette question n'a pas cessé de me hanter et j'ai tenté de définir l'esprit qui anime notre compagnie et le village de Gougnies.

Tout d'abord, dans notre village, la dévotion a, de tout temps, été très forte en Sainte Rolende. Aujourd'hui encore, de nombreux habitants de Gougnies, Marcheurs ou non, effectuent le tour pour remercier ou pour prier Rolende dans les bons et les mauvais moments de la vie. Ces périples sont certainement source de réconfort et de recueillement.
Cette dévotion est également très présente au sein de notre compagnie de Marcheurs qu'ils soient croyants ou non.

Cette dévotion induit chez nos Marcheurs l'envie de présenter des défilés de qualité. Les Marcheurs sont fiers de Marcher à Gougnies. Et pour atteindre ce but, ils savent qu'il faut passer par de la discipline et de la rigueur. Cette discipline est librement consentie et est auto-appliquée. Il est rare qu'un officier doive intervenir pour remettre un soldat dans le droit chemin. Bien souvent, un Marcheur qui manque à ses devoirs est vite rappelé à l'ordre par ses condisciples : « Et, cn'est né comme ça qu'on route à Gougnies ! ». Et ces remarques valent aussi pour les officiers !

A Gougnies, les Marcheurs sont respectueux et dignes, même si la fête demeure entière. Car notre folklore est, et doit rester avant tout, une grande fête traversée par l'amitié et la convivialité. A la Pentecôte, les copains se retrouvent, les familles se recomposent, les dissensions et clivages disparaissent. Cet aspect des choses constitue certainement un des secrets de notre compagnie car, à Gougnies, personne ne se servira de la Marche pour régler ses problèmes personnels, qu'ils soient d'ordre privé, commercial, politique ou syndical. Personne ! Cet élément est déterminant car notre but est uniquement de rehausser la procession organisée en l'honneur de Sainte Rolende.

A Gougnies, même si la fierté est de mise, c'est uniquement au service de la compagnie. Les individus ne sont pas mis en avant mais c'est le groupe tout entier qui est privilégié. Et dans ce contexte, toutes les différences sociales disparaissent. Que l'on soit médecin, ouvrier, colonel ou demandeur d'emploi, sous le costume, il n'y a plus que des Marcheurs qui sont au service de Sainte Rolende et du vrai folklore.

Nous avons, en effet, aussi la chance de participer à l'un des plus vieux folklores en Belgique. Et les Gougnaciens sont bien conscients que nos traditions constituent un formidable lien entre le passé et l'avenir, entre les jeunes et les anciens, entre les habitants de Gougnies et d'ailleurs. Et nous espérons d'ailleurs, qu'un jour, ce magnifique folklore trouvera sa juste place parmi les autres groupements reconnus comme Chefs d'Oeuvre du Patrimoine Mondial et Immatériel de l'Humanité.

A ce titre, notre compagnie soutiendra activement le projet de candidature à l'UNESCO car, à Gougnies, nous sommes convaincus que nous devons préserver notre riche folklore et léguer aux générations futures un patrimoine intact, emprunt d'authenticité et parfaitement ancré autours des coutumes et traditions sans tomber dans le passéisme et la nostalgie.
En écrivant ce texte, je me suis rendu compte combien il était difficile de cerner l'esprit qui anime notre compagnie. Il existe probablement de multiples définitions, chacun ayant la sienne. Mais il est incontestable qu'elles vont toutes dans un même sens : la dévotion en Sainte Rolende et la passion du vrai folklore.

Cette année, un événement exceptionnel aura à nouveau lieu à Gerpinnes. Le dimanche 06 mai, les reliques de Sainte Rolende retrouveront leur place dans une châsse complètement restaurée. Dans ce cadre, une cérémonie protocolaire aura lieu à Gerpinnes.Notre compagnie a contribué modestement à ce travail via un don de 1000 € versé à l'ASBL du Quatrième Centenaire. Ce don provient, notamment de votre générosité manifestée en novembre dernier lors de l'organisation d'un concert sous la houlette de Bernard NICOLAS. Nous sommes certains que l'ASBL du Quatrième Centenaire en fera bon usage et continuera à promouvoir et défendre notre riche folklore à travers ses nombreuses activités.


Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Gougnies - cassage du verre 2007-Ben- Cliquez pour agrandir

Photo Ben
Le bourgmestre Philippe Busine a, au nom de l'ASBL Quatrième Centenaire, reçu le chèque de la compagnie de Gougnies.

Après lecture du règlement et le rappel de l'engagement que prennent les officiers, le rituel du cassage du verre s'est déroulé et Corps d'Office 2007 a ainsi été constitué.

Le souper de la marche (09/04/07)

Cent cinquante poulets y ont laissé leurs deux cuisses, combien d'agneaux ont-ils perdu leurs aloyaux transformés en 50 Kg de brochettes ? Que de patience pour cuire nuitamment une montagne de semoule ! Plusieurs brouettes ont été nécessaires pour amener 25 kilos d'oignons, autant de carottes, des poivrons, des navets, des pieds de céleri, des courgettes, des poireaux : un couscous pour près de 300 personnes nécessite quelques denrées… Et du savoir-faire aussi, en cuisine, ainsi que des bras et des jambes agiles en salle puisque tout le monde a été servi en un temps record.
Disons-le tout net : le souper de la marche 2007 est une grande réussite comme vous le constaterez dans les photos qui suivent. Celles de la soirée, bien entendu, mais aussi celles des imposants préparatifs et de tout ce qui suivit car des montagnes d'assiettes et de verres ne se nettoient pas toutes seules…

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Soirée repas marche - Ben - Cliquez pour agrandir
Photos Ben

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir
Photos Jef

2006 - 2007: trouvez la différence....


Cliquez pour agrandir les photos
Gougnies - Gougnies repas Marche 2006 - Cliquez pour agrandir Gougnies - soirée repas Marche 2007 - Ben - Cliquez pour agrandir
Gougnies - Gougnies repas Marche 2006 - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies repas Marche Jef - Cliquez pour agrandir
Gougnies - Cliquez pour agrandir Gougnies - Cliquez pour agrandir

Et oui! Elles étaient là, incognito, l'an dernier... et les voici revenues! Bonjour Manon, Salomé et Maud.


Pas de miracle: rien n'existerait sans le travail en coulisses

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir Gougnies - Tout sur repas Marche 2007  - Ben - Cliquez pour agrandir
Photos Ben


Assemblée et concert à Gougnies (20/11/06)

Deux importants rendez-vous sur le thème des Marches ont eu Gougnies pour cadre le week-end dernier: l'assemblée générale de l'Association des Marches Folkloriques d'Entre Sambre-et-Meuse et le premier concert du Comité de la Marche Ste Rolende de Gougnies.

L'assemblée générale

Le vendredi 17 novembre 2006, s'est tenue, à la salle Aimé ANDRE, l'Assemblée Générale de l'Association des Marches Folkloriques de l'Entre-Sambre et Meuse.
Cette réunion se tient deux fois par an, en début et en fin de saison des Marches. Une tournante est organisée entre chaque village. Elle regroupe, sous la présidence de Michel PIERRARD, le Comité Exécutif de l'Association et les représentants de l'ensemble des compagnies et sociétés de musique affiliées.

Après l'accueil du Secrétaire de la Marche Royale Sainte Rolende de Gougnies, les 180 participants, ont, entre autres, débattu de points importants comme le bilan folklorique de l'association, l'abonnement à la revue le Marcheur, l'assurance et les sinistres 2006, le fonctionnement du Musée, la présentation du GAL Entre-Sambre et Meuse, l'élection de trois membres au sein du Comité Exécutif et le projet concernant la fabrication du nouveau drapeau de l'Association.

La soirée s'est terminée dans la convivialité autour du verre de l'amitié.

Discours d'accueil

Cher Président,
Chers membres du Comité Exécutif,
Chers amis Marcheurs,

Le Corps d'Office de la Marche Royale Sainte Rolende de Gougnies est heureux de vous accueillir pour cette nouvelle Assemblée Générale de l'Association des Marches Folkloriques de l'Entre-Sambre et Meuse.
Avant de débuter cette assemblée, nous aimerions vous présenter, en quelques lignes, notre compagnie.

L'origine de la Marche Royale Sainte Rolende de Gougnies se perd dans la nuit des temps. Si les premières traces écrites apparaissent au début du 17ème siècle, la tradition orale évoque des participations à la procession en l'honneur de Sainte Rolende depuis 1103, date de la reconnaissance de la Sainteté de Rolende.

Actuellement, notre compagnie compte environ 250 marcheurs. Elle se compose d'une saperie, d'une batterie, d'un peloton de grenadiers traditionnels, d'un peloton d'artilleurs et des grenadiers 1er empire renforcés par 14 sapeurs-grenadiers.
A Gougnies, tout le monde porte le bonnet à poils depuis les petits gardes-drapeau jusqu'aux quatre majors à cheval et l'on marque le pas jusqu'à l'arrêt du tambour.
Les temps forts, lors de nos festivités sont, incontestablement, le cassage du verre à Pâques, la cérémonie de la prise au drapeau, unique en son genre, la rentrée de la Châsse de Sainte Rolende, rehaussée par les deux compagnies de Biesme, la remise des décorations, la visite au château et la Caracole qui clôture nos festivités.

Durant ces dernières années, les activités furent très nombreuses pour notre compagnie et je ne les citerai pas toutes. Nous retiendrons, plus récemment, une participation très importante aux festivités du 900ème anniversaire de la Sainteté de Rolende, l'érection d'une potale en hommage à Sainte Rolende, un déplacement à Sart-Eustache pour les cérémonies du 25ème anniversaire de la Marche Saint-Roch, un déplacement à Chouzé-sur-Loire, village uni par des liens d'amitiés avec Gougnies, des participations aux cérémonies du 175ème anniversaire de la Belgique à Bruxelles et à celles du 20ème anniversaire du Musée des Marches à Gerpinnes.

Si aujourd'hui nous avons la chance de pouvoir organiser ces activités, c'est avant tout grâce au formidable héritage que nous ont légué les anciens depuis des générations et des générations.
Ce patrimoine constitue un formidable lien entre le passé et le futur, entre les habitants de nos villages et d'ailleurs. Face aux montées de l'intolérance, de la violence et des inégalités croissantes, il est un des derniers refuges dans lequel l'homme peut se retrouver à travers les véritables valeurs de la vie comme la tolérance, l'ouverture aux autres, le partage, l'amitié, la convivialité et le respect.
Même si le côté festif demeure essentiel, ce respect est une clef de réussite qui garantit le succès de nos Marches.
C'est le respect qui permet aux Marcheurs de rendre les honneurs, avec dignité, aux Saints Patrons.
C'est le respect qui induit les magnifiques défilés qui escortent nos processions dans les villages de l'Entre Sambre et Meuse.
C'est le respect qui permettra la sauvegarde de ce riche patrimoine à travers les règles fixées par la tradition.

Pourtant, les attaques envers nos Marches sont nombreuses. Trop souvent, la presse montre du doigt les accidents.
Trop souvent, un certain public assimile le mot Marcheur au mot Buveur.
Trop souvent, nos églises sont vides lors de certaines processions.
Trop souvent, les autorités publiques ne prennent pas leurs responsabilités pour protéger culturellement et juridiquement nos Marches.

Ensemble, nous devons tous œuvrer pour maintenir nos traditions et leurs assurer une pérennité durable. C'est uniquement par un travail incessant et sans relâche des Corps d'Office, des comités, de l'Association des Marches et de chaque Marcheur que nous réaliserons cette tâche. C'est aussi en éduquant les jeunes Marcheurs, en responsabilisant les anciens, en présentant des défilés de qualité empreints de dignité et de respect que nous réussirons cette mission.
Et, dans ce cadre, toutes les pistes qui viseront à faire reconnaître culturellement un maximum de Marches doivent être exploitées car notre folklore, un des plus anciens en Belgique, mérite, incontestablement, sa place parmi les autres traditions folkloriques déjà reconnues.

Avant de laisser la place à cette assemblée, nous vous signalons que nous organisons, ce samedi 18 novembre 2006, un concert de Noël en fanfare sous la houlette de Bernard NICOLAS, musicien bien connu au sein de nos compagnies. L'intégralité des fonds récoltés sera versée à l'ASBL du 400ème centenaire et consacrée à la restauration de la Châsse de Sainte Rolende.
Enfin, vous pourrez retrouver l'ensemble des photos diffusées sur le site de notre village GOUGNIES.BE
Nous vous souhaitons maintenant une excellente soirée et nous vous invitons à déguster le verre de l'amitié, en l'occurrence un brassin spécial du Comité des Fêtes de Gougnies.

Je vous remercie pour votre attention, à votre santé et longue vie aux Marches folkloriques de l'Entre-Sambre et Meuse.

Marc MOREAU

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Gougnies_assemblée_AMFESM_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_assemblée_AMFESM_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_assemblée_AMFESM_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_assemblée_AMFESM_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_assemblée_AMFESM_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_assemblée_AMFESM_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_assemblée_AMFESM_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_assemblée_AMFESM_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir
Photos Aline Cabut

Le concert de Noël en fanfare

Ce samedi 18 novembre 2006, le Corps d'Office de la Marche Royale Sainte Rolende de Gougnies a organisé son premier concert de Noël en fanfare dans le but de récolter des fonds pour la restauration de la Châsse de Sainte Rolende.

La centaine de participants présents a pu apprécier les talents musicaux de 25 musiciens dirigés brillamment par Bernard NICOLAS. Il est à noter qu'aucun cachet n'a été demandé par l'orchestre.
Lors de l'introduction de la soirée, Monsieur Philippe BUSINNE a pris la parole au nom de l'ASBL du 4ème centenaire. Il a évoqué, notamment, le projet de restauration de la Châsse dont le coût avoisine les 25.000 €. Il sera financé à hauteur de 60 % par l'ASBL.

Philippe BUSINNE a également annoncé un scoop de taille. L'évêché a marqué son accord pour procéder, le 06 mai 2007, à l'ouverture du coffret contenant les restes de Sainte Rolende avant de transférer les reliques dans la Châsse restaurée. Une importante cérémonie publique aura lieu à cette occasion.
Le Corps d'Office de la Marche Sainte Rolende de Gougnies tient à remercier l'ensemble des spectateurs présents.

Discours d'introduction

Chers amis Marcheurs, chers Rolendiens,

C'est avec un grand plaisir que le Corps d'Office de la Marche Royale Sainte Rolende de Gougnies vous accueille pour son premier concert de Noël en fanfare.
Aujourd'hui, l'heure n'est pas aux longs discours mais bien à la musique. Avant de passer à la suite de cette soirée, je voudrais juste vous dire quelques mots sur l'origine de cette initiative.

L'ASBL du 4ème centenaire a entamé des travaux de restauration de la Châsse de Sainte Rolende. Mais le coût de ces travaux très pointus étant particulièrement élevé, l'ensemble du monde des Rolendiens est sollicité pour financer cette restauration. Notre Corps d'Office a donc décidé de répondre présent en organisant cette activité, toujours dans l'esprit qui anime notre village et notre compagnie de Marcheurs.

La volonté étant là, il fallait encore trouver quel type d'activité nous allions organiser. Heureusement, il n'a pas fallu chercher longtemps car notre ami Bernard NICOLAS nous a proposé de monter un concert de Noël. En effet, Bernard nous a déjà rendu de fiers services par le passé en constituant une phalange musicale de toute première qualité pour les festivités du 900ème et en officiant, depuis plusieurs années, comme trompettiste aux cérémonies du dimanche et du lundi de Pentecôte à Gougnies.
Aujourd'hui, Bernard va plus loin via ce concert de Noël pour lequel aucun cachet n'est demandé. L'ensemble des musiciens interprétera gracieusement les morceaux sélectionnés par Bernard. Pour cela, nous leurs disons d'ores et déjà merci et je vous invite à les applaudir chaleureusement.
Par ailleurs, nous vous informons que l'intégralité des bénéfices récoltés sera reversée à l'ASBL du 400ème et entièrement consacrée à la restauration de la Châsse de Sainte Rolende. En toute transparence, nous vous communiquerons la somme versée via le site de Gougnies.be dès que les comptes seront clôturés. Nous sommes convaincus que votre générosité sera à la hauteur de la ferveur que manifeste notre village chaque année envers Sainte Rolende. Et quand la châsse rénovée traversera Gougnies à la Pentecôte, vous pourrez être fiers de votre contribution.

Vive Sainte Rolende et vive les Rolendiens !

Marc MOREAU

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_concert_comité_marche_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir
Photos Aline Cabut


Les Artilleurs fêtent les 20 ans de leur fanion (21/10/06)


Ce samedi 21 octobre, les Artilleurs se sont retrouvés autour d'un repas festif pour l'anniversaire de leur fanion. Comme l'a rappelé Bill dans son discours, c'est en 1986, sous l'impulsion de quelques marcheurs dont l'officier de l'époque, Jean Monnoyer, et sous la plume de Thérèse-Marie Maquet que notre fanion a pris naissance entre les doigts délicats des soeurs de Soleilmont.
Samedi donc, les Artilleurs ont littéralement mis le feu aux poudres comme ils savent si bien le faire. Et quand la sono Watt Sound fit retentir le son des fifres et des tambours, toute la salle ne fut plus que rangs, lignes, files pour marcher au pas.
Merci aux Artilleurs d'avoir répondu à l'invitation et d'avoir mis de l'ambiance jusqu'à (très) tard dans la nuit!

Et maintenant, place aux photos!

Aline Cabut

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandirGougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut  - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir Gougnies_fanion_artilleurs_Aline_Cabut - Cliquez pour agrandir

Photos Aline Cabut

Le discours de Bill

Rassurez-vous, je ne vais pas faire un grand discours (ndlr: ils disent tous ça...)
Je voulais juste vous souhaiter la bienvenue et vous remercier d'être venus ce soir.
Je voudrais quand même, en deux mots, vous conter l'histoire des Artilleurs. C'est en 1972 que Christian Beaurain, venant du 2e peloton, se détache de son groupe pour former le peloton des Artilleurs: c'est le nôtre aujourd'hui!
En 1980, Jean Monnoyer se dévoue pour reprendre d'une main de maître notre peloton. Chacun ici se rappellera de l'accueil qui nous était réservé chez Henriette.
En 1991, notre ami Jean Jehu prend la relève et prend aussi plaisir à étoffer le peloton quinze ans durant.
En 2006, vous savez qui a repris notre si beau peloton? Et bien c'est moi: Bill!
Toute cette histoire est illustrée dans un cadre qui nous a été offert par Christian Beaurain et imaginé par son fils Stéphane. Il est là...
Parlons un peu du fanion, ce pour quoi on est là aujourd'hui.
En 1986, sous l'impulsion de quelques marcheurs, dont l'officier de l'époque (vous devinez lequel?) et sous la plume de Thérèse-Marie Maquet, notre fanion prend naissance entre les doigts délicats des soeurs de Soleilmont.

Commentaires
Aucun commentaire
Ajoutez un commentaire :
Votre nom :

Votre commentaire :