-->
X
Lundi 29 mai
Nuageux
Temp Min : 18 °C
Temp Max : 31 °C
Petite histoire du logo de Gougnies.be
Quand il s'est agi de créer le logo qui allait constituer notre "carte de visite" plusieurs bonnes volontés ont répondu à notre appel. Parmi elles, Marie Mincke et une amie. Il n'a malheureusement pas été possible, pour des raisons techniques, de retenir l'ensemble de leur projet. Mais il nous a semblé tellement sympathique et intéressant que nous ne résistons pas au plaisir de vous le présenter ci-dessous, suivi du texte explicatif que Marie y avait joint.


Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir




(...) Pour nous, Gougnies, ce n'est pas un marcheur, ce n'est pas une place, ce n'est pas un arbre, ce n'est pas un détail,.... c'est un tout composé de divers éléments, mais c'est avant toutes choses un village.
Un petit village posé calmement dans la nature. Ce qui le caractérise des autres villages de l'entité par exemple, c'est sa « skyline » . C'est elle qui me fait reconnaître mon village sur les photos et non l'architecture de son église. Une vallée, boisée sur un flanc, champêtre sur l'autre, accueillant en son sein un léger agglomérat de petites maisons. C'est pour cette raison que les deux plans sont détachés, afin d'illustrer la présence de la nature et ensuite celle du bâti. Nous pouvons également reconnaître quelques repères tels le clocher, l'arbre de la place, sa rivière (ou sa grand route ?!?) mais ce n'est pas là l'essentiel.
Mais Gougnies c'est aussi un village dynamisé par la vivacité de ses villageois. Le profil bâti sous-entend la présence d'habitants et les directions obliques du logo offrent du mouvement au paysage, au village. Nous pouvons aussi remarquer que Gougnies est un village qui possède son propre passé mais qui va également de l'avant. Cela est déduit de la rivière qui, d'amont en aval, suit son cours au fil du temps et également du choix typographique.
Voilà, c'est simple, ce n'est pas monumental,c'est à l'image de notre modeste et paisible village. Le choix des couleurs est identique aux raisonnements précédents, c'est sobre et joyeux à la fois, naturel sans être pittoresque, etc... (...)

retour en haut
Commentaires
Par Willy le dimanche 30 octobre 2005 à 11h34

Bonjour,

Quand on est piqué par un virus gougnacien, c'est incurable.
Willy
Ajoutez un commentaire :
Conditions d'utilisation
Votre nom :

Votre commentaire :
retour en haut