X
Lundi 20 novembre
Pluie faible
Temp Min : 0 °C
Temp Max : 7 °C
Le Patro des filles

Après le Patro des garçons, celui des filles. A en juger par les difficultés de réunir de quoi faire cet article, celles-ci semblent avoir moins de souvenirs à raconter que leurs homologues en culottes courtes. Peut-être cependant que, grâce à ces photos retrouvées par plusieurs d'entre elles, la mémoire reviendra aux autres afin d'enrichir cette page de la petite Histoire de Gougnies.

Le patro Sainte-Anne a été créé au début des années '70 et avait pour présidente Angelina Van Hamme. Annie Van Bellinghen, Thérèse André et Marie-Paule Beaufayt étaient dirigeantes tandis que Monique Caramin était pré-dirigeante.

« Benjamines », « Etincelles » ou « Alpines » était le nom des trois groupes dans lesquels cette vingtaine de demoiselles étaient réparties selon leur âge. La Salle des Fêtes était leur lieu de réunion pour des jeux et du bricolage les dimanches de 2 à 5 heures.

Le premier camp s'est déroulé en 1971 à Buret près de Houffalize et un autre à La Roche aux Chevaux (Redu) en 1974. C'est là que Monique Caramin s'est distinguée, faisant preuve d'un courage à toute épreuve pour défendre « ses filles » dont la vertu, la vie peut-être étaient en danger !
Qu'on en juge : pour pimenter un peu les jeux, Angelina Van Hamme et Fernande Uvier avaient décidé d'organiser le « kidnapping » d'une des gamines. Isabelle Barbiaux était la victime désignée. Normalement, ce qui devait être le point de départ d'un jeu de piste était supposé se dérouler sans anicroche, mais c'était sans compter avec une erreur de communication et surtout sans le courage, l'abnégation... et les biceps de Monique.
Elle n'était pas au courant de la mise en scène. Aussi quand, cette nuit là, un abominable sadique encagoulé a surgi pour se saisir de la pauvre Isabelle, Monique s'est elle mise à le rouer de coups qui n'étaient pas « pour jouer ».
Il avait beau crier sous l'avalanche : « mais enfin Monique, c'est pour rire ! Arrête ! Tu ne me reconnais pas ? » . Non, elle ne le reconnaissait pas puisqu'il portait une cagoule ! C'est lorsqu'il l'a finalement enlevée que Monique vit que le sinistre rôdeur était... Jean Monnoyer.

Autres souvenirs : c'est le patro des filles qui, à deux ou trois reprises, a organisé le Grand Feu avant que le club des « 3 X 20 » ne s'en occupe. Elles ont également monté un réveillon de Nouvel-An et chaque année, à la fête du patro, elles se déguisaient et montaient un petit spectacle.

La mémoire revient-elle à certaines ? Ces quelques lignes ne demandent qu'à être complétées. Laissez un commentaire ci-dessous ou envoyez un message sur info@Gougnies.be
Cliquer pour agrandir
Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir
En haut à gauche. Fête du patro en mai 1971. De g à d : Christine Charlier, Véronique Cabut, Geneviève Frérot et Patricia Lepage.
En haut à droite. Mai 1971 également. Avant-plan, de g à d : Pascale ? Defresne, Dominique Martin, Maryline Grégoire, Carole Boninsegna, Isabelle Lardinois.
2eme rang : Christine Charlier, Carine Boninsegna, Véronique Cabut, Geneviève Frérot, Catherine Michaux, Patricia Lepage, Cathy Garutti et Brigitte Taxhet.
3eme rang : Brigitte Beaufayt, ?, Marie-Rose Negrello, ?, Françoise Weets, ?
4eme rang: Maryse/Maryline ? Piret, Anne Frérot, Antoinette De...?, Thérèse André et Annie Van Bellinghen
En bas à gauche. Août 1973. Avant-plan, de g à d : Antoinette Deconinck, ?, ?, ?, ?
2eme rang : Pascale Defresne, Bénédicte Nollevaux, Isabelle Lardinois, ?, ?, Dominique Martin, ? ( ?) Negrello, Catherine Barbiaux, Genevière Frérot, ?, ?,Maryline Grégoire, ?, ?, ?
3eme rang : Angeline Van Hamme, Monique Caramin, ?, Sonia Beaurain, Christine Charlier, Georgina ( ?), Patricia Lepage, Brigitte Taxhet, Gina Negrello, Carine Boninsegna, ?, Frieda Van Gysegem, Véronique Cabut, Héléna Poulain et Thérèse André.

En bas à droite. Mars 1974. Avant-plan, de g à d : Brigitte Beaufayt, Diana Mayne, Carine Boninsegna
2eme rang : Christine Charlier, Christiane Maquet, Véronique Cabut, Gina Negrello.

Photos Christine Charlier

Cliquer pour agrandir
Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir
Les Nanas et Arsène Lupin à une fête du patro

Photos Monique Caramin

Cliquer pour agrandir

Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir
En haut à gauche. 1971. Le curé Massinger, le Père Fouettard, Christine Hébrant, Saint Nicolas, Christine Grégoire, Angeline Vanhamme, Marie-Paule Baufayt, Annie Vanbellinghen, Thérèse André.
En haut à droite. Camp à Buret en 1971. De g. à d. : Geneviève Evrard, Maryline Piret, Véronique Cabut, Béatrice Grégoire, Marie-Paule Baufayt, Patricia Lepage, le curé de Buret.
En bas à gauche: prise au drapeau lors du camp à Buret. En bas à droite, excursion à Clervaux lors du camp à Buret. Avant plan de g. à d. : Dominique Martin, Hélène Poulain, Béatrice Grégoire, Catherine Barbiaux, Antoinette Deconinck, Maryse Piret, Patricia Lepage.
2d rang : Sonia Beaurin, Christine Grégoire, Thérèse André, Angéline Vanhamme, Véronique Cabut, Maryline Piret, Mmarie Christine Hebrant, Geneviève Evrard, Marie Paule Baufayt, Rachel Gys, la maman de Marie Paule Baufayt, Fernande Maine et le petit Alain Huvier.

Photos Christine Hébrant

Cliquer pour agrandir

Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir
Photos de g à d. Avant plan de g à d : Sonia Beaurain ; Héléna Poulain ; Christine Grégoire.
2ème rang : Sabine Lardinois ; Rose Marie Negrello ; Monique Caramin ; Angeline Vanhamme.
Deuxième photo: de g à d, outre le père fouettard et saint Nicolas : Marie Christine Hebrant et Christine Grégoire. Troisième: de g à droite : Patricia Lepage et Christine Grégoire. Quatrième, de g à d, avant plan : Patricia Lepage et Christine Grégoire. Arrière plan : Marie Christine Hébrant ; Marie Paule Baufayt ; Véronique Cabut ; Genevière Evrard et Maryline Piret.

Photos Christine Gregoire

Cliquer pour agrandir
Gougnies - Patro_coll_Th_André - Cliquez pour agrandir Gougnies - Patro_coll_Th_André - Cliquez pour agrandir Gougnies - Patro_coll_Th_André - Cliquez pour agrandir Gougnies - Patro_coll_Th_André - Cliquez pour agrandir
Première photo. Grand feu en 1972. En bas de g à d: Christine Grégoire, Anne Van Bellinghen et Angeline Van Hamme. Second plan: Marie-Paule Baufayt, Thérèse André et Christine Hébrant. Seconde photo: avant- plan de g à d: Héléna Poulain et Frieda Van Ghyseghem. Second plan: Angeline Van Hamme, Térèse André et Monique Caramin. Troisième photo: de g à d: Angeline Van Hamme, Christine Hébrant de profil et Monique Caramin en partie cachée, Christine Grégoire, Héléna Poulain, derrière: Sonia Baurain, Marie-Paule Baufayt, Monique Bajou. Quatrième photo:une messe du patro.

Photos collection Thérèse André

Réalisé par: un travail d'équipe

retour en haut
Commentaires
Par jean le mardi 19 novembre 2013 à 14h16
Bonjour Angeline et merci pour ton message.
Voilà, ton prénom est corrigé...
Par Van Hamme Angeline le dimanche 17 novembre 2013 à 19h47
Après 37 ans d'absence de la vie de Gougnies, ce fut un plaisir de trouver encore une vie active dans la localité de ma naissance et qui m'a connu pendant 26 ans. BRAVO POUR CE SITE
Par Louis Michaux Gerpinnes le jeudi 29 novembre 2012 à 17h08
29/11/2012
C'est tout à fait par hasard et avec grand plaisir et beaucoup d'émotion que je suis tombé sur la photo de ma fille catherine au patro de Gougnies.Moi même ancien patronné à Châtelineau,je garde de tellements beaux souvenirs d'une époque hélas révolue.
Félicitation à l'auteur de ce site.
Par Ben le samedi 17 novembre 2007 à 13h33
Pour ¨Pie Tshibanda

Je pose la question à Annie et vous tiens au courant via votre adresse mail
cordialement
gougnies.be
Par Pie Tshibanda tshibanda@belgacom.net le samedi 17 novembre 2007 à 11h14
Help,

J'ai ait une recherche sur un écrivain belge mort en 1932. Sa mère était une Van Bellinghen. Son père: Joseph Chrétien Baillon. SVP. dites-moi si Annie Van Bellinghen a avoir avec cette famille et si elle peut m'autoriser à lui poser une question.

Pie Tshibanda
Par Rita le vendredi 20 avril 2007 à 16h56
Merci Yves, c'est corrigé.
Par Yves Crassinis le vendredi 20 avril 2007 à 15h20
Je crois avoir un éclair de mémoire : Photo '' MARS 1974 ''
Entre Brigitte Beaufayt et Carine Boninsegna ce doit être DIANA MAYNE
Par Emma le samedi 07 octobre 2006 à 21h35
En réponse à Christine Charlier, j'ai parlé de la photo à Helena et je vous prie de bien vouloir m'excuser il s'agit bien d'Annie.
Par Christine Charlier le samedi 07 octobre 2006 à 18h25
Sur la 3ème photo, il s'agit bien de Marie-Christine et de Monique Caramin et à la droite de Monique, il doti s'agir de Sonia Beaurain. Je reste perplexe sur la première photo, il me semble aussi reconnaître Annie. De même pour la 3ème photo.

Bises

Christine
Par Emma le vendredi 06 octobre 2006 à 15h39
En réponse à Christine, je pense qu' il s'agit bien de Monique Bajou.
Par Christine le vendredi 06 octobre 2006 à 14h09
Sur la première des quatre nouvelles photos mises en ligne aujourd'hui, la jeune fille entre Christine Grégoire et Angelina Van Hamme ne serait-elle pas Annie Van Bellinghen plutôt que Monique Bajou ? Il me semble que je reconnais le visage d'Annie mais je peux me tromper car je ne connais pas bien Monique .... Qui pourrait confirmer ?
Par ditch1 le mercredi 13 septembre 2006 à 13h12
A Jean-Claude:

La meilleure solution et la plus sûre pour revoir toutes ces personnes, c'est sans doute de venir à Gougnies pour la Fête d'Automne! Et à l'occasion goutter à notre divin breuvage!
Par Taxhet Jean Claude le mardi 12 septembre 2006 à 13h47
Bonjour, je suis très heureux de retrouver Gougnies sur le net et plus encore de retrouver des photos et personnes que j'ai cotoyé pendant l'adolescence. Si quelqu'un pense un jour réunir tout ce beau monde, je suis partant. Je ne suis pas un grand nostalgioque, mais je me demande parfois ce que certains deviennnent.
A bientôt, j'espère.
Par canzi christine le dimanche 02 juillet 2006 à 15h52
et oui comme tu dit frieda gougnies est un village ou chacun et chacune de nous a de trés bon souvenir.il serai super de se revoir quand pense-tu?.j'aimerais retrouvé des photos de l'école,des procession,avec mademoiselle vassart, et celle du patro des filles.je n'en ai plus pour montrer a mes filles( allias de la vie).a bientot
Par Isabelle le vendredi 31 mars 2006 à 12h05
Et oui Monique je me souviens de cette nuit du kitnaping, quand j'ai lu ce petit documentaire j'ai eu des frisons même quand j'y pense encore mais ca a bien fini. C'était la belle époque.
Par frieda le mardi 28 mars 2006 à 12h23
c'est vrai qu'elle était bien utile,cette camionnette Nethydro!!! j'ai mis la main sur quelques photos éparses; des camps de garçons, de filles, du baptême de la cloche, de vieilles Pentecôte,… malheureusement rien n'est daté et il faudra bien se mettre à plusieurs pour légender tout cela. Je serai à Gougnies au début des vacances de Pâques (les 3, 4, 5 avril) Si tu veux bien, je passerai chez toi, Jean, pour te déposer tout cela. Toujours Gougnies avec grand plaisir! a +
Par jean le lundi 27 mars 2006 à 19h14
Tu penses, Frieda si je me souviens de cette messe musicale ! J'ai reconduit ces joyeux guitaristes à Bruxelles avec une camionnette de Nethydro ( ce qui ne devait pas être tès légal) . Durant tout le tajet, ils ont gratté leurs cordes instrumentales et, pour mon plus grand bonheur, enchanté mes oreilles de leurs cordes vocales. Je ne me rappelle plus avoir pris tous les virages à la corde, mais j'en garde un excellent souvenir (parmi tant d'autres).
Par frieda le lundi 27 mars 2006 à 18h39
et pourtant j'avais dit lors du grand feu que je donnerais des photos… elles sont toujours dans des cartons !! ce n'est pas la motivation qui manque, mais le temps! et puis, Bruxelles est si loin (je ris) Thérèse doit sûrement en avoir encore. Bon promis, cette fois je fais le grand rangement et j'apporte tout ce que j'ai comme document sur le patro. Je me souviens aussi d'une visite de brusseleirs et d'une messe chantée avec des guitares et ma Maman en chef de chorale. Bon, réveillons les souvenirs. bisous à tous peut-on aussi savoir qui se cache sous les pseudos ? moi depuis le temps, je n'ai pas oublié les copains et copines d'alors, mais il y a tellement de nouveaux au village que c'est un peu dur pour moi de suivre. allez, à bientôt
Par Ben le jeudi 23 mars 2006 à 21h45
D'autres photos vont suivre: on me les a annoncées.... préparez vous pour de nouveaux commentaires...
Par Christine Charlier le jeudi 23 mars 2006 à 18h00
Je me souviens d'une fondue savoyarde qui avait failli tourner à l'incendie (sur la scène de la salle des fêtes) - quelqu'un se souvient-il de quand et qui était là ? Bisous à toutes et tous
Par jean le jeudi 23 mars 2006 à 11h59
N'empêche que cela restait "sacrément sain'" !
Par gougnies le jeudi 23 mars 2006 à 11h45
Excusez-moi, j'ai l'air de vouloir monopoliser le sujet (et ce n'est pas du tout mon intention)mais je vois que je n'ai rien dit de la musique sur laquelle nous avions "dansé" il s'agissait de "Paranoid" de Balck Sabbath ... Pas mal pour un patro catholique!!!Hahahaha
Par gougnies le jeudi 23 mars 2006 à 11h32
Non, Jean...St.Sacrement..Hahahaha pas du tout... ¿Te souviens-tu d'un carnaval pour lequel nous nous étions déguisés en "jeu de cartes"????Et bien ces manches étaient celles que les figures du jeu de carte portaient..¿Te souviens-tu que nous allions chez "les Tondus" pour peindre les cartes? Ça a duré des mois pour les faire!!!Que de souvenirs une fois de plus grâce à Gougnies.be. Ainsi donc, une fois de plus : MERCI GOUGNIES.BE
Par jean le jeudi 23 mars 2006 à 10h38
Ces manches me rappellent la procession du Saint Sacrement, mais... Je dis ça, je ne dis rien comme on dit quand on ne sait rien dire d'autre ! Bisous chaleureusement embarqués sur le vol retour !
Par gougnies le jeudi 23 mars 2006 à 09h45
Bonjour . La photo qui est dans le premier groupe de photos , en bas a droite, je vois qu'il manque le nom d'une des "Claudette", Ne serait-ce Marie Christine Hébrant??? Sur cette photo, nous avions toutes des manches larges.. Je fais un appel aux Tondus, B.Gillain, J.Marcelle..... Vous vous souvenez d'oú venaient ces manches????? Moi oui mais ..Suis-je la seule???? Bisous à tous
Par jean le jeudi 23 mars 2006 à 00h36
Mon cher cousin, je connais particulièrement bien tes capacités d'éloquence quand tu parles du terroir, mais lorsque tu évoques les jolies filles de notre jeunesse, ta prose exhale un enthousiasme qui chez nous, les garçons du patro de cette époque , reveille de bien beaux souvenirs... Merci aux Christine et à Monique, bravo à Ben, et allez, on continue !
Ajoutez un commentaire :
Conditions d'utilisation
Votre nom :

Votre commentaire :
retour en haut