X
Lundi 20 novembre
Pluie faible
Temp Min : 0 °C
Temp Max : 7 °C
Gougnies croqué par Henri Caussin

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Cliquez pour agrandir
Photo Jacques Monnoyer.

Henri a longtemps été surnommé « l'Ermite de Gougnies » parce qu'il habitait seul au lieu - dit « La Turbine » le long de la rivière, tout au fond la rue du Maka . Renouant avec ses habitudes du passé, il remontait cependant parfois au village pour y dispenser, bénévolement, des leçons de dessin et d'aquarelle.

Mais n'anticipons pas...
Henri Caussin voit le jour à Mettet en 1938 : il est le fils de Gabriel Caussin et de Germaine Bolle.

Il fait toutes ses gardiennes à l'école communale de Gougnies dans la classe de Mme Tayenne, et ses primaires dans la classe de M.Thiry. Ensuite, il se rend à Bruxelles pour y suivre, à Saint Luc, des études artistiques et en sortir diplômé, comme il le sera d'ailleurs également en photographie.
Après l'école, il s'engage à l'armée où il passe 6 années.
C'est dans les années 75, 76, au décès de son papa, qu'il reviendra à Gougnies qu'il avait quitté en 1959.

Mais, l'art nourrit rarement son homme comme c'est bien connu, aussi Henri fut-il vendeur dans le domaine de la photographie et ensuite représentant de commerce.

Il n'oublie pas pour autant son bloc, ses crayons et ses pinceaux : déjà à l'époque il donne bénévolement des cours de dessin et de peinture aux jeunes Gougnaciens. Thérèse - Marie Maquet, Charlotte Delporte, ....ont été de ses élèves...

Mais aussi, il a croqué plusieurs endroits pittoresques de la commune : des paysages, des chapelles et potales par exemple qui illustreront certains calendriers du « club des 3 x 20 » dont s'occupait Mme Vaes, ou de la paroisse pour l'Abbé Massinger.
Henri a réalisé également des portraits, comme celui d'Henri Millis lorsque celui-ci était échevin et les Gougnaciens qui poussent de temps en temps la porte du café « La Péterelle » y contemplent le tableau qu'il a offert à la Marche Royale Sainte Rolende de Gougnies représentant les Majors qui se sont succédé dans la compagnie depuis la seconde guerre mondiale.

Une autre facette de l'artiste : il a régulièrement élaboré les décors pour les pièces de la troupe théâtrale le cercle « l'Equipe » de Gerpinnes - Centre et travaille aujourd'hui à ceux de la prochaine Revue théâtrale de Michel Robert.
Michel Robert dit Cabu, patron du restaurant - Pizzeria « L'Entre Sambre & Meuse » est, par ailleurs, l'écrivain prolifique de Gerpinnes (1). Il est l'auteur de pièces de théâtre en wallon ou en français et c'est également à lui qu'on doit le texte des deux spectacles « Son et Lumière » de l'Asbl du 400e anniversaire de la châsse de Sainte Rolende. Actuellement il monte donc cette nouvelle Revue qui, d'après certains échos reçus, ne manque pas de piquant et aux décors de laquelle travaille l'ancien «Ermite de Gougnies » qui habite aujourd'hui dans « Les Biert » à Flavion.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir

L'aquarelle, le dessin, le portrait (ici de Henri Millis) ou les décors de théâtre... Henri Caussin ne manque pas de moyens d'expression artistique.

(1) L'on peut se faire une petite idée de ses talents d'écrivain dans l'éditorial du « Gerpinnes activ' » édité par l'imprimerie Guillaume et que l'on trouve régulièrement dans les boîtes aux lettres de l'entité.

Texte rédigé par Jacques Monnoyer

retour en haut
Commentaires
Par Marc Vilain le jeudi 08 juin 2017 à 22h58
J'ai connu avant guerre André Caussin né vers 1928 ,au collège St.Jean Berckmans Il habitait 6 Rue Jules Lejeune à Ixelles Etait-il de cette famille? Merci
Par anne-marie le jeudi 20 août 2015 à 18h20
et oui , c'est mon tonton, le frère de mon papa Louis.C'est un grand artiste, toute petite , j'aimais déjà ce qu'il peignait.d'ailleurs, j'ai suivis son chemin en poursuivant mes études en arts plastiques aux ursulines à Mons.puis, je suis devenue institutrice maternelle, profession courante dans notre famille.Ma marraine fut longtemps institutrice primaire à Gougnies.Gros bisous à toi, tonton chéri.Tu es super!
Par Graziella Fanzutti le samedi 02 mai 2015 à 11h59
Ouiii! C'est Henry qui nous a ouvert les portes de la Peinture ! C'était bien sympa , au coin du feu pendant que son couscous migeotait...
Ensuite , Julie a fait des humanités artistiques et finalement elle est Infographiste. Quant à moi, j'ai poursuivi la formation pendant neuf ans à l'Académie Gustave Camus de Châtelet.
Bonjour aux amis gougnaciens de nous deux.
GRAZIELLA
Par Thérèse Chauvaux le dimanche 15 janvier 2012 à 23h32
J'ai aussi été élève d'Henry qui était un ami de la famille, j'ai encore une partie des aquarelles et gouaches que j'ai faites à cette époque.


Bonjour à ceux qui se souviennent de moi.

Thérèse
Par greg le samedi 14 mars 2009 à 21h38
a la belle julie massaux je me demande ce quelle devient
Par stéph le vendredi 31 octobre 2008 à 11h31
si tu portes le nom de Caussin rejoint nous sur ce groupe
http://www.facebook.com/group.php?gid=43342318120
nous serions très heureux de découvrir la culture de nouveaux membres ;-)
bises
Par stefan le lundi 04 août 2008 à 00h55
il donnait des cours au patronage il y avait une certaine me bouton et les decore de notre fancifaire en 1986 je crois les pommes d ors on avait henry qui se devouait pour nous aider a les realiser j ai justement la photo de cette fancifaire devant mois avec me dominique et c est la que j ai apris a le connaitre cette artiste que j aprecie beaucoup specialiste du fusain. et surtout son bon miel de la turbine merci henry
Par aurelie le dimanche 03 août 2008 à 21h23
c est mon grand pere aussi !!!!
Par jordan le dimanche 18 mai 2008 à 12h47
c'est mon grand père !
Par ben le dimanche 09 juillet 2006 à 22h37
salut Jérôme : à cette heure, tu es , avec moi, un des rares à ne pas regarder le foot. Je ne puis répondre à ta question, mais repose la sur le forum ; je pense que les infos te viendront plus facilement par ce canal :)
Par jerome le dimanche 09 juillet 2006 à 21h12
J'ai pu lire dans ce texte si bien redigée qu'a l'époque et je ne sais laquelle il y avais une institutrice gardienne a l'ecole de gougnies sous le nom de mme Tayenne qui pour ceci dit est du meme nom que moi serais ce de ma famille ?? pourriez vous m'expliquer un peu cette histoire merci
Par djule le jeudi 23 février 2006 à 08h25
je me souviens qu'henry avait aussi julie massaux et sa maman comme eleves
Ajoutez un commentaire :
Conditions d'utilisation
Votre nom :

Votre commentaire :
retour en haut